Categories

Accueil > Association > Actions, projets > Rencontre IA-IPR EVS

24 novembre 2014
Gaelle Sogliuzzo (LP Beaumont, Redon)

Rencontre IA-IPR EVS

Jeudi 6 novembre 2014

Une rencontre a été accordée à l’ADBEN Bretagne le jeudi 06 novembre 2014, à la demande de cette dernière, par l’inspection pédagogique régionale EVS. L’ordre du jour de cette rencontre a été élaboré conjointement. Etaient présents à cette rencontre :

Pour l’Inspection pédagogique régionale : Loïc Bernard, Sandrine Bétrancourt et Catherine Ferrandière, IA-IPR EVS, tous trois en charge de la documentation.

Pour l’ADBEN Bretagne : Florence Caraes (trésorière), Gwenaëlle Gallou-Marec (adhérente) et Gaëlle Sogliuzzo (présidente)

M. Bernard ouvre la rencontre à 14h00, et donne préalablement la parole à l’ADBEN Bretagne pour un propos introductif. Les IA-IPR EVS assurant bien connaitre la FADBEN et ses travaux, Mme Sogliuzzo propose de réduire le propos à un point ciblé sur l’actualité associative nationale et locale.

Actualité et projets de la FADBEN

L’ADBEN Bretagne communique aux IA-IPR EVS une édition imprimée des résultats et analyses de l’enquête « Quel service d’enseignement pour les professeurs documentalistes ? », publiée en octobre 2014. Elle annonce aussi la publication progressive, sur le site de la FADBEN, d’un ensemble de textes portant sur le curriculum en information-documentation.

L’ADBEN Bretagne communique ensuite aux IA-IPR EVS le dossier de presse relatif au 10e congrès des enseignants documentalistes de l’éducation nationale, qui aura lieu à Limoges les 9, 10 et 11 octobre 2015. Elle attire l’attention de ses interlocuteurs sur deux points :

  • l’intérêt d’une délégation Rennaise : comme ce fut le cas en 2012, une délégation académique, constituée de représentants de l’inspection pédagogique régionale EVS, de professionnels et universitaires investis dans la formation initiale et continue et de professeurs documentalistes en établissement, serait à missionner pour redistribution, en académie, selon des modalités à construire (compte rendu écrit, animation pédagogique).
  • l’importance d’une diffusion de l’information et d’une médiation auprès des chefs d’établissement pour faciliter les autorisations d’absence des collègues souhaitant participer à ce rendez-vous professionnel national triennal.

Ces deux aspects seront étudiés par les IA-IPR EVS, attentifs aux réflexions professionnelles liées à l’information-documentation et soucieux d’accompagner les professeurs documentalistes dans leurs pratiques.

Actualité et projets de l’ADBEN Bretagne

L’ADBEN Bretagne présente les deux évènements professionnels qu’elle organise dans l’académie :

  • Rencontres professionnelles du 03 décembre 2014 : le programme de l’évènement, articulant assemblée générale associative et temps d’échange et de débat professionnel, est communiqué aux IA-IPR EVS.
  • Journée professionnelle 2015 : le programme de la journée organisée en mai 2014, ainsi que le bilan établi sur la base du questionnaire de satisfaction diffusé aux participants, sont communiqués aux IA-IPR EVS. L’ADBEN Bretagne annonce la reconduction de cet évènement au printemps 2015, sur un thème encore à définir.

Les IA-IPR EVS expriment leur volonté de travailler en bonne intelligence afin que ce type d’évènements s’intègre aux autres initiatives développées dans l’académie. L’ADBEN Bretagne, sur la question de la formation continue, suggère qu’il serait intéressant de centraliser l’ensemble de l’offre de formation disponible (PAF, URFIST, Universités, ADBEN…) au sein d’un même espace d’information, peut-être la page Documentation du site académique.

Le dialogue s’engage ensuite selon l’ordre du jour établi conjointement en amont de la rencontre :

  • La politique académique
  • Les groupes de travail académiques en documentation
  • Le réseau académique d’accompagnement du numérique
  • La mise en place de l’EMI dans les établissements de l’académie de Rennes

La politique académique

La lettre de rentrée des professeurs documentalistes

Conçue par les IA-IPR EVS, en regard de la lettre générique des corps d’inspection à l’endroit des personnels enseignants, professeurs des écoles, de collège et de lycées, en référence aux textes et aux priorités fixées par M. le Recteur, elle se veut être un outil de rencontre et de dialogue ainsi qu’un cadre structurant les relations et les échanges professionnels entre l’inspection pédagogique régionale et les professeurs documentalistes.

L’ADBEN Bretagne relève le caractère très positif de cette initiative, dans sa forme et ses objectifs, qui correspondent à une attente réelle du terrain. Elle note qu’il subsiste cependant des difficultés liées à la diffusion et donc à la réception de cette communication par ses destinataires. Plus largement, elle pointe l’inadaptation (obsolescence ou insuffisance des contenus) des espaces web dédiés à la documentation dans l’académie, en particulier sur le site ac-rennes.

Les IA-IPR EVS en sont pleinement conscients, et sont particulièrement mobilisés sur cette question. Ils précisent que la lettre de rentrée constitue une première étape par rapport à une volonté de mieux communiquer avec les professeurs documentalistes. L’amélioration de la communication et de ses canaux, de manière globale, est un chantier qui retient toute leur attention ; ainsi, une refonte complète de la page Documentation du site académique est en cours, et l’espace Documentation dans Toutatice est progressivement réinvesti.

L’inspection des professeurs documentalistes

L’ADBEN Bretagne met en avant l’attente des collègues, forte et urgente, d’une clarification des attentes professionnelles liées à l’inspection, et pose la question des documents de référence encadrant la procédure [1]. Elle questionne également la disparition, dans le guide d’accompagnement utilisé l’an passé, de la mention concernant la séance pédagogique, qui pourrait laisser entendre que cette dernière n’est plus considérée comme le cadre normal de l’inspection pour les professeurs documentalistes.

Les IA-IPR EVS répondent de manière précise et sans ambigüité :

  • Les retards d’inspection ont été comblés en 2013-2014. Le recours à des personnes chargées de mission d’inspection n’est pas nécessaire en 2014-2015. Les trois IA-IPR EVS assurent désormais et selon une stratégie commune l’ensemble des inspections de carrière programmées, qui se dérouleront majoritairement à partir de janvier 2015.
  • Le protocole IGEN EVS de 2007 est le cadre, la loi de programmation et de refondation de l’école de la République ainsi que le référentiel de compétences professionnelles de 2013 sont les textes de référence. Le guide d’accompagnement a été revu, et est à considérer en regard de l’inspection comme une aide à la production d’un rapport d’activités – quand ce dernier n’a pas été produit par ailleurs.
    Le souhait, là encore, est que les professeurs documentalistes s’en emparent et, à l’usage, nourrissent la réflexion de l’inspection pédagogique régionale et du groupe de travail académique pour le faire évoluer. Il est également rappelé que les inspections se fondent systématiquement sur l’observation d’une séance pédagogique.

La formation – les professeurs documentalistes stagiaires

Les IA-IPR EVS présentent un panorama synthétique de l’organisation et des contenus de la formation des professeurs documentalistes stagiaires dans l’académie :

Les stagiaires temps plein

  • Une philosophie générale : la professionnalisation d’enseignants ayant une responsabilité de formation globale des jeunes qui leur sont confiés, contribuant au développement de compétences en vue de leur insertion sociale et professionnelle et de l’exercice de leur citoyenneté, exerçant un métier de conception et d’action au sein d’une communauté éducative, veillant à ce que les élèves soient acteurs de leurs apprentissages et veillant au défi des inégalités sociales et de l’inclusion scolaire.
  • Des principes communs : une formation cadrée nationalement et adaptée au contexte académique, une formation en responsabilité, tutorée et ancrée dans l’actualité et les enjeux du système éducatif.
  • Un accompagnement individualisé à chaque phase du parcours de professionnalisation : des actions de formation conçues en fonction des besoins en début de parcours, un outil de positionnement et de suivi, des journées de formation transdisciplinaires.
  • Une visite-conseil et une inspection en vue de la titularisation par les IA-IPR EVS. À noter que plusieurs textes régissent les conditions de titularisation en fonction des stagiaires (concours réservés, internes, exceptionnels + PACD)

Les stagiaires M2

  • Un parcours MEEF Documentation.
  • Dans le cadre de l’UE « Mise en situation professionnelle », un tutorat mixte, des documents de suivi élaborés en commun ESPé/IA-IPR EVS permettant de mesurer la professionnalisation progressive du professeur documentaliste stagiaire relativement aux compétences professionnelles du référentiel de 2013.
  • Des visites-conseils du tuteur professionnel et une inspection en vue de la titularisation par les IA-IPR EVS. La titularisation s’appuyant sur 3 avis : directeur de l’ESPé, Chef d’établissement, IA-IPR EVS (en lien avec tuteur métier).

L’ADBEN Bretagne soulève la question de la fusion des maquettes de formation des stagiaires professeurs documentalistes et CPE, ces dernières années, dans l’académie, et demande des précisions quant à la prise en compte du référentiel de compétences professionnelles de 2013.

Les IA-IPR-EVS annoncent que les maquettes et plans de professionnalisation sont désormais spécifiques à la documentation. Les regroupements avec les CPE sont à présent d’opportunité, comme pour les autres professeurs de disciplines, sur des questions transversales de politique pédagogique et éducative.

Les journées académiques – journées de l’inspection

L’ADBEN Bretagne relaie la demande du terrain d’un réinvestissement, par l’inspection pédagogique régionale EVS, du dispositif des journées de l’inspection, dans le but de recréer des temps de dialogue direct, de manière régulière, entre les IA-IPR et les professeurs documentalistes de l’académie.

L’inspection pédagogique régionale a conscience de cette attente, et y travaille. Après discussion, il semblerait opportun de pouvoir en construire une par département au troisième trimestre pour préparer la prochaine année scolaire, ou dans la dynamique de rentrée. [2]

Les groupes de travail académiques

L’ADBEN Bretagne soutient le principe de rendre publics la constitution des groupes de travail et leur cahier des charges de façon à ce que l’ensemble des professeurs documentalistes de l’académie de Rennes identifie les personnes ressources potentielles, qui pourraient être mobilisées en proximité. Les IA-IPR-EVS indiquent que c’est l’une des préoccupations qui sont à l’ordre du jour de la refonte et de la mise à jour de la page Documentation [3].

Le filtrage

Un compte rendu de ce groupe a été produit par David Morin en sa qualité d’IATICE. L’ADBEN Bretagne se félicite des avancées annoncées, mais pointe le fait que les conditions techniques nécessaires à l’activité pédagogique avec ou sur le numérique ne sont pas encore optimales, et relèvent de niveaux divers (blocage d’applications ou de logiciels dans le réseau établissement, maintenance des équipements, diversité des interlocuteurs…). C’est un point de vigilance essentiel, présentant encore une importante marge d’amélioration, pour ne pas décourager les bonnes volontés enseignantes.

PMB

Les IA-IPR EVS présentent le chantier en cours, dont l’ADBEN Bretagne salue le caractère nécessaire et mobilisateur. L’OPAC PMB est inadapté aux besoins actuels. Il devra évoluer vers un portail documentaire. Un groupe de travail en 2013-2104 (Edith Boulo-Gentric, SERIA…) a élaboré un nouveau cahier des charges. Une rencontre avec l’éditeur PMB Services, au 1er trimestre 2014-2015, a permis de tracer quelques perspectives.
Le cahier des charges rappelle la nécessité d’une ergonomie et d’une interface simple, de la mise à disposition de ressources (dans le cadre de la recherche d’informations, de la maîtrise de son identité numérique…), d’une fédération des bases (exemple d’une cité scolaire, de lycées des métiers qui présentent les mêmes caractéristiques…)…
Dans le cadre d’une hybridation des contenus et/ou d’un enrichissement d’une notice, l’éditeur a par ailleurs indiqué aux IA-IPR EVS la possibilité d’interroger BNF Data (à l’aide du langage de requête SPARQL). Cette possibilité permettrait de faire entrer le portail documentaire à l’ère du Web sémantique (il faut rappeler que Rennes métropole et le CG22 proposent de l’Open data).

Le groupe de production de ressources

Les IA-IPR EVS effectuent un point synthétique sur le groupe de travail académique (groupe de production de ressources) mis en place en avril 2014. Ce groupe est composé de professeurs documentalistes représentant l’ensemble du territoire de l’académie de Rennes, et des types d’établissement d’exercice. Il doit permettre d’identifier les besoins professionnels des professeurs documentalistes, et de faire des propositions pour y répondre.

En 2013-2014, le groupe s’est inscrit dans le cadre d’une perspective historique, en travaillant sur le thème de l’évolution du métier. Surtout, il a permis la mise en place des modules de formation proposés dans le cadre du PAF 2014-2015. Les inscriptions à ces modules (deux fois plus de candidatures que de places offertes) rappelés dans la lettre de rentrée attestent de la pertinence du choix effectué. Cette dynamique devra se poursuivre en 2015-2016.

L’ADBEN Bretagne considère ce réinvestissement du PAF comme un signal très positif, qui constitue un début de réponse à un besoin de formation, important et récurrent, des collègues de l’académie. Elle espère que les questions pédagogiques et didactiques feront l’objet d’un développement particulier à l’avenir.

Le réseau académique d’accompagnement du numérique

Les IA-IPR EVS présentent la mission de David Morin, IATICE, et développent le souhait de l’inspection pédagogique régionale d’étoffer son réseau d’interlocuteurs qualifiés, prêts à s’engager pour faire avancer le projet. Deux chantiers importants, en particulier, en relèvent :

La page Documentation du site académique

Elle est à revoir, dans une perspective d’optimisation complète de son ergonomie et de ses usages. Un appel a été adressé aux professeurs documentalistes de l’académie, via la lettre de rentrée, pour se joindre à David Morin dans la réalisation de ce chantier. Mme Gallou-Marec se déclare volontaire.

La cartographie des usages pédagogiques du numérique, Cartoun

A l’heure actuelle, il n’y a que deux contributions pour la discipline Documentation, ce qui n’est pas représentatif de l’investissement réel et de la pratique quotidienne des professeurs documentalistes dans ce domaine. L’ADBEN Bretagne fait remarquer que ce peut être dû à la structure du formulaire de saisie qui, s’il convient à la description d’actions avec/par le numérique, s’avère beaucoup moins adapté à la saisie de séances de formation au/sur le numérique ; cette limite ne permet pas de rendre compte des travaux pédagogiques spécifiques des collègues.

Les IA-IPR EVS estiment qu’il conviendrait de faire remonter précisément les points de blocage dans l’information du formulaire, de façon à voir avec M. Van Sante comment faire évoluer le cadre de saisie pour qu’il fasse place aux usages et actions des professeurs documentalistes.

L’EMI (éducation aux médias et à l’information)

Dans le contexte de la mise en œuvre généralisée de l’EMI en collège à la rentrée prochaine, selon les dispositions de la Loi de Refondation de l’Ecole, les IA-IPR EVS expriment leur souci d’avancer sur cette question en relation étroite avec les professeurs documentalistes sur le terrain [4]. Deux axes de travail leur semblent dès à présent intéressants dans cette perspective : la recherche et l’exploitation de l’information, d’une part, et la maîtrise de l’identité numérique, d’autre part.

Leur objectif de formation et d’accompagnement autour de l’EMI est double : concevoir en modalité hybride un dispositif de formation à destination des professeurs, et produire des ressources visant la formation des élèves. Il leur parait intéressant de pouvoir s’appuyer sur les réflexions et les travaux du groupe de secteur consacré à l’EMI en lycée. Ces contributions pourraient enrichir et alimenter le travail d’un groupe de professeurs documentalistes volontaires, en relation avec les IA-IPR EVS, pour avancer, en académie, sur la mise en place de l’EMI.

L’ADBEN Bretagne considère également ce dossier comme essentiel, et urgent. Convenant de la nécessité d’un travail en interdisciplinarité sur ce sujet, elle souhaite toutefois qu’une réflexion s’engage sur le rôle spécifique du professeur documentaliste dans cet enseignement, et communique aux IA-IPR EVS les numéros 11 et 12 de la revue Médiadoc, consacrés à l’EMI.

L’ADBEN Bretagne s’engage également à développer les enjeux de ce dossier auprès de ses adhérents lors des Rencontres professionnelles du 03 décembre. Ses représentantes étant de plus toutes trois membres du groupe de secteur mentionné, elles acceptent de relayer la demande de l’inspection auprès de leurs collègues lors de leur prochaine réunion.

La rencontre, dont l’ADBEN Bretagne salue le caractère ouvert et constructif, s’achève à 15h45, dans la perspective du maintient d’un contact régulier entre les interlocuteurs.

Notes

[1Cette attente a été entendue, les IA-IPR EVS ayant, dès le 07 novembre, publié sur Toutatice un texte précisant le cadre des inspections, disponible sur http://www.toutatice.fr:80/portail/cms/espace-educ/pole-documentation/documentation/bulletin-annonces/les-inspections

[2Depuis la rencontre, les IA-IPR EVS ont confirmé sur Toutatice la tenue programmée, en fin d’année scolaire, d’une journée de l’inspection par département. Texte disponible sur http://www.toutatice.fr:80/portail/cms/espace-educ/pole-documentation/documentation/bulletin-annonces/les-journees-de-l

[3Dans l’attente, une publication en date du 21 novembre précise, sur Toutatice, les éléments en question : http://www.toutatice.fr:80/portail/cms/espace-educ/pole-documentation/documentation/bulletin-annonces/les-groupes-de-travail-d

Partager